Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok
Commande rapide

Cette adresse de livraison a été sauvegardée.

Elle sera utilisée pour accélérer vos prochaines commandes! Vous pouvez la modifier en tout temps.

La commande rapide est activée!

Vos préférences d’achats ont été sauvegardées! Elles seront utilisées pour accélérer vos prochaines commandes! Vous pouvez les modifier en tout temps.

Marché bio & bien-être

Adresse de livraison :
Paiement :

Épicerie en ligne

Adresse de livraison :
Plage horaire :
Plage horaire :
Non sélectionnée
Paiement :

Vous pouvez modifier ces options en tout temps dans la section « Commande rapide » de votre compte.

Vous pouvez modifier ces options en tout temps dans la section « Commande rapide » de votre compte.

Notre politique de pêche et d’aquaculture durables

Un produit de poissonnerie durable est un produit pêché ou élevé au moyen de pratiques responsables qui ne mettent pas en péril la santé des espèces ni l’intégrité des milieux naturels et qui respectent les droits des travailleurs.


 

Chez METRO, nous reconnaissons que la santé des océans et la préservation des ressources naturelles sont vitales. Nous sommes aussi conscients que les industries de la pêche et de l’aquaculture font face à des enjeux sérieux, qui concernent autant la pérennité des stocks de poissons et fruits de mer, la protection de la biodiversité et des écosystèmes, que les conditions dans lesquelles évoluent les travailleurs. Dans un tel contexte, nous considérons important d’adopter de bonnes pratiques d’approvisionnement des produits offerts dans notre secteur de la poissonnerie.

METRO a ainsi adopté une politique de pêche et d’aquaculture durables. En place depuis 2010, et mise à jour en 2018, cette politique couvre les poissons et fruits de mer frais, congelés et en conserve et a été développée sur la base d'expertises scientifiques, d’une veille continue des problématiques et tendances de l’industrie, ainsi que de relations avec des parties prenantes intéressées par cette thématique. Cette politique vise à encadrer nos pratiques d’achats afin de favoriser l’adoption de pratiques de pêche et d’aquaculture responsables et éthiques, et repose sur cinq principes d’approvisionnement.

Principes d’approvisionnement

1Espèces en bonne santé

METRO considère que la santé des espèces est une partie intégrante d’un processus d’approvisionnement responsable.

1.1 Espèces sauvages

METRO vise la commercialisation d‘espèces sauvages provenant de stocks sains pour lesquels le taux de capture permet le renouvellement. Un stock est considéré sain lorsqu’il n’est pas sujet à la surpêche et qu’il n’est pas identifié comme en péril. Les espèces devront être prélevées dans des zones de pêche bien contrôlées et gérées et, lorsqu’applicable, au moyen de quotas encadrés par la loi et basés sur des évaluations scientifiques crédibles.

Lorsque METRO fait référence à un stock de poisson, on entend un regroupement d’individus de la même espèce vivant au sein de la même zone géographique, se mélangeant suffisamment pour permettre la reproduction entre eux et ayant peu de contacts avec les autres stocks de ladite espèce.

1.2 Espèces d’élevage

METRO vise la commercialisation d’espèces issues de l’aquaculture dont l’élevage s’effectue dans des environnements sains (qualité de l’eau) qui répondent aux différents besoins des espèces. Les pratiques utilisées devraient limiter la densité et assurer une alimentation adéquate tant en termes de qualité que de quantité.

2Méthodes d'exploitation responsables

Les pêcheries et les fermes aquacoles qui approvisionnent METRO devront démontrer qu'elles utilisent des méthodes d'exploitation durables et les meilleures pratiques reconnues.

2.1 Espèces sauvages

Pour les espèces sauvages, METRO favorise l’utilisation de méthodes qui limitent les impacts environnementaux, entre autres sur les fonds marins ainsi que les méthodes de pêche sélectives, soit celles qui réduisent le volume des prises accessoires (espèces non désirées capturées accidentellement).

2.2 Espèces d’élevage

Pour les espèces issues de l’aquaculture, METRO favorise les pratiques minimisant les impacts environnementaux, tant sur le plan physique (air, eau, sol) que biologique (faune et flore).

3Traçabilité des produits

La traçabilité est un élément central de la mise en œuvre de pratiques responsables de pêche et d’aquaculture. Chez METRO, nous y accordons une grande importance et avons mis en place un système de traçabilité rigoureux qui nous permet de documenter la chaîne d’approvisionnement depuis la zone de pêche ou la ferme d’élevage jusqu’au consommateur.

Pour implanter ce système, nous comptons sur la collaboration de nos fournisseurs. Pour chaque produit vendu à METRO, nos fournisseurs nous indiquent les informations clés reliées à la traçabilité, telles que le nom scientifique de l’espèce, la provenance et la méthode d’exploitation. METRO exige aussi que chacun de ses fournisseurs lui démontre qu’il est en mesure de documenter sur demande sa chaîne d’approvisionnement jusqu’au navire de pêche ou jusqu’au site d’élevage.

C’est grâce à ce système de traçabilité que METRO est en mesure d’offrir à ses clients un étiquetage informatif et transparent.

Nom commun et nom scientifique

Certains noms communs couramment utilisés comme « thon », « crevette » ou « pétoncle » font référence à plusieurs espèces différentes, parfois même des centaines. Si certaines d’entre elles sont tout à fait durables, d’autres pourraient l’être beaucoup moins. Les noms scientifiques (noms latin) sont uniques à chaque espèce. Les utiliser permet d’être certain que l’on fait référence à la bonne espèce.

Provenance

Certaines espèces sont réparties sur une grande zone géographique. Il est donc important d’évaluer les stocks séparément puisqu’il y a peu, voire aucun contact entre ceux-ci. Une même espèce peut donc provenir d’un stock en santé ou d’un stock en mauvais état. Comme il existe des différences marquées dans les pratiques d’élevage, il est également important d’identifier la provenance du produit.

Lieu

Le lieu de capture représente le lieu de pêche ou d’élevage, tandis que le pays d’origine est défini par la législation canadienne comme l’endroit où le produit a subi sa dernière transformation. Ainsi, un poisson pêché au Canada, mais fileté en Chine sera identifié comme un « Produit de la Chine ». L’étiquetage détaillé de METRO permet donc de bien identifier d’où provient le poisson ou le fruit de mer.

Capture

L’identification du type de capture permet de distinguer les produits sauvages des produits d’élevage.

Méthode d'exploitation

Il est important de connaître la méthode d’exploitation car certaines techniques de pêche ou d’élevage ont beaucoup moins d’impacts écologiques que d’autres.

Programme ADN

En plus de son programme de traçabilité, METRO a instauré en 2013 un programme de tests ADN qui consiste à faire analyser par un laboratoire externe des produits pouvant représenter des risques d’identification. Cette initiative permet de nous assurer que les informations transmises par le fournisseur sont véridiques, que nous avons reçu le bon produit et que nous l’étiquetons correctement.

4Respect des travailleurs

Tous nos fournisseurs doivent adhérer au Code de conduite des fournisseurs pour un approvisionnement responsable de METRO, dont un des principes est le respect des travailleurs, comme preuve de leur engagement à respecter ces critères.

5Développement socioéconomique

En accord avec ses principes d’approvisionnement responsable, METRO souhaite que sa politique de pêche et d’aquaculture durables contribue :

  • Au développement des pêcheries, fermes aquacoles et installations de transformation locales du Québec et de l’Ontario, en lien avec sa politique d’achat local;
  • Au développement des pêcheries artisanales dans les régions d’où proviennent les produits non disponibles localement.

Mise en œuvre de la politique

Selon l’état des stocks et les méthodes d’exploitation utilisées, METRO pourra mettre certaines espèces sous observation, soit dans son programme d’amélioration continue ou encore les retirer temporairement jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’enjeux.

1Programme d’amélioration continue

METRO a identifié certains groupes d’espèces qui présentent des risques accrus en termes de pêche et d’aquaculture durables, que ce soit parce que l’état des stocks est préoccupant ou à cause des impacts potentiels de la méthode d’exploitation utilisée.

METRO continue néanmoins de vendre ces espèces sous certaines conditions. Pour toutes les espèces placées dans le programme d’amélioration continue, les fournisseurs doivent rencontrer les exigences établies par METRO. Au nombre de ces exigences : l’obtention de certifications crédibles et reconnues (par exemple BAP, ASC et Global GAP), la participation active dans la conservation de l’espèce et l’amélioration des techniques de pêche.

Voici la liste des espèces (ou groupes d’espèces) en amélioration continue :

1.1 Les salmonidés d’élevage, élevés en milieu ouvert

  • Saumon Atlantique (Salmo salar)
  • Truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss)
  • Truite steelhead (Oncorhynchus mykiss)
  • Saumon coho (Oncorhynchus kisutch)
  • Saumon royal (Oncorhynchus tshawytscha)

1.2 Les crevettes importées

  • Crevette blanche du Pacifique (Litopenaeus vannamei)
  • Truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss)

1.3 Les poissons d’élevage importés

  • Tilapia (Oreochromis spp.)
  • Pangasius (Pangasius spp.)

1.4 Les prédateurs d’apex

  • Thon albacore (Thunnus albacares)
  • Thon germon (Thunnus alalunga)
  • Thon listao (Katsuwonus pelamis)
  • Espadon (Xiphias gladius)
  • Mahi mahi (Coryphaena hippurus)
  • Makaire (Makaira spp.)

2Espèces temporairement retirées

METRO évalue de façon continue l’ensemble des produits de poisson et de fruits de mer qu’elle offre en magasin. Certains stocks ont été jugés plus sensibles que d’autres et ont été temporairement retirés de notre inventaire. Les principales raisons pour un tel retrait sont un stock en déclin, un stock dont l’abondance n’est pas suffisante pour supporter une pêche commerciale, un stock clairement sujet à la surpêche ou un statut d’espèce menacée. METRO évalue annuellement ces stocks, et s’il advient que la situation s’est clairement améliorée, il est possible qu’une espèce temporairement retirée soit réintégrée à son inventaire

 

Voici la liste des espèces temporairement retirées chez METRO :

Nom communNom scientifiqueProvenance
Sébaste AtlantiqueSebastes fasciatus
Sebastes mentella
Sebastes marinus (S. norvegicus)
Océan Atlantique
Morue AtlantiqueGadus morhuaOcéan Atlantique Nord-Ouest
HokiMacruronus novaezelandiaeToutes les régions
Hoplostète orangeHoplostethus atlanticusToutes les régions
RequinsTousToutes les régions
RaiesTousToutes les régions
Thon rouge "bluefin"TousToutes les régions
Thon obèseThunnus obesusToutes les régions
MerlucheUrophycis tenuisOcéan Atlantique Nord-Ouest
MérouTousToutes les régions
Vivaneau rouge du nordLutjanus campechanusOcéan Atlantique
Vivaneau rouge du sudLujanus purpureusOcéan Atlantique
Poisson perroquetTousToutes les régions
Mulet rougeMullus barbatusMer méditerranée
CongreConger spp.Toutes les régions
TileLopholatilus chamaeleonticepsToutes les régions
BaudroieLophius americanusOcéan Atlantique Nord-Ouest
SabreAphanopus spp.Toutes les régions
Vivaneau à queue jauneOcyurus chrysurusAmérique centrale

RESTEZ CONNECTÉ