Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok

L'art de la table !

Ouvrez votre porte et votre table à vos amis, ne laissez jamais passer une occasion de faire la fête et, s'il le faut, inventez-en ! Aujourd’hui, on ne reçoit plus parce qu’on y est obligé, on reçoit pour le plaisir, le sien et celui des autres. Et pour prouver son amitié, on sort ce qu’on a de plus joli et on crée un vrai moment de fête. Ces jours-là, comme on dit, « on met les petits plats dans les grands ». La présentation ne doit jamais être négligée : c’est elle qui permet de donner à sa table son air de fête.

Voici les règles d’or pour dresser le plus accueillant des couverts :


La nappe

Commencez par recouvrir la table d'un molleton: il amortit les chocs, protège le bois de la table et est plus confortable pour les convives.

Ajoutez ensuite une nappe qui s'harmonisera avec le type de dîner et les assiettes choisies. Elle doit retomber d'au moins 20 cm chaque côté.

Le blanc contre la couleur : la mode est aux nappes de couleur et à motifs. Lors d'un dîner gastronomique, préférez toujours une nappe ou des ensembles de table blancs afin de ne pas détourner l'attention des vins et des plats. Si certaines teintes se marient avec bonheur, d'autres, au contraire, se repoussent et choquent et l'oeil et les papilles.

Les assiettes

Généralement, quand on arrive à table, le couvert est mis et les verres alignés devant une grande assiette de présentation. Certains fabricants l'ont baptisée « assiette de bienvenue ». Elle n'est pas uniquement là pour la décoration puisqu'elle a le triple avantage de protéger la table lorsqu'on y pose des assiettes chaudes, d'éviter que la table soit dégarnie entre les plats et d'offrir une touche de raffinement supplémentaire.

On place l'assiette à salade à droite du couvert et l'assiette à pain en haut, à gauche du couvert. Cette dernière évite que la nappe ne soit constellée de miettes mais il s'agit d'une touche de raffinement. On peut néanmoins très bien déposer un petit pain sur la serviette.

On n'empile pas plusieurs assiettes devant un convive. Ainsi, pour le fromage et les desserts, on prévoit un service d'assiettes sur une desserte ou à la cuisine. Elles peuvent d'ailleurs provenir d'un service de table assiette différent. D'autre part, une règle immuable veut qu'on change les assiettes entre chaque plat. C'est l'idéal, d'autant qu'avec le lave-vaisselle, on ne parle plus une corvée !.

Coutellerie

Pour s'y retrouver, on retient que les couverts doivent sont présentés dans l'ordre d'utilisation, de l'extérieur vers l'intérieur. On les espace de 2 cm et on les aligne à 2 cm du bord de la table.

Le couteau et la cuillère (si on sert une soupe ou un dessert nécessitant une cuillère), sont à droite. Le côté tranchant du couteau doit faire face à l'assiette.

On peut se limiter à trois couverts de chaque côté de l'assiette. On apportera les couverts pour le fromage, le dessert et le café au moment de leur utilisation.

Les verres

Les verres seront choisis en fonction du vin que vous servirez. Pensez à mettre également des verres à eau pour chaque convive.

Les serviettes de table

Les serviettes doivent être assorties à la nappe, en tissu, du même service, ou d’une couleur unie, en harmonie avec les assiettes.

Évitez les pliages compliqués qui vous vaudront certainement des compliments mais qui ne sont pas nécessaires. Donnez la priorité aux pliages les plus simples et les plus classiques. On opte pour un pliage en rectangle ou en triangle, la serviette étant disposée à même l’assiette de présentation, ou un pliage en trois, la serviette est alors placée à gauche d’une assiette décorée. À éviter : les tortillons dans les verres. Ce type de présentation appartient au restaurant.

Les serviettes en papier, joliment associées aux serviettes en tissu, sont de mise lorsqu’on sert des fruits de mer, homards et autres crustacés à décortiquer avec les doigts.


Les accessoires qui font la différence

Les fleurs

Décorer sa table avec des fleurs est une belle idée mais attention aux parfums qui pourraient entrer en conflit avec le vin et le plat !

Attention aussi aux grands bouquets qui obligeraient les invités à se contorsionner pour se voir et se parler. Préférez leur un centre de table ou, mieux encore, des petits bouquets individuels à disposer en haut et à droite de chaque couvert.

Les pliages

Qu'y a-t-il de plus doux et de plus flatteur qu'un éclairage à la bougie ? Chandeliers, petits bougeoirs en cristal, en faïence, en étain ou en métal argenté, ou bougies flottantes apporteront une note originale au décor de votre table et créeront une ambiance intime et détendue.

Vous assortirez la couleur des bougies à la nappe, aux assiettes, aux fleurs, et vous les allumerez au moment de passer à table.

Pensez aussi qu’ils doivent être parfaitement accessibles ; au-delà de six convives, doublez le nombre de salières, poivrières, et coupelles.


Vous pourriez être intéressé...

RESTEZ CONNECTÉ