Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok

Organisez une fiesta mexicaine !

Considérée comme une cuisine riche et variée, la cuisine mexicaine est née d’une rencontre entre deux fabuleuses cultures : aztèques et espagnoles. Imaginez maintenant toute la richesse des saveurs. Découvrez-en un peu plus sur cette exquise cuisine!


Un menu chaud et coloré à la mexicaine

Une cuisine riche en traditions

  • Au Mexique, l’art culinaire est plus que millénaire. À leur arrivée, les conquistadors espagnols ont découvert deux grandes cultures : celles des Aztèques et es Mayas ainsi que leurs traditions culinaires raffinées. Mexico's culinary arts date back a thousand years. Spain's conquistadors arrived to discover two great cultures, the Aztec and the Mayan, both enjoying refined culinary traditions.
  • On servait de somptueux banquets où abondaient volailles, gibiers et poissons cuisinés de dizaines de façons, des fruits exotiques, des boissons fermentées de cactus et de maïs ainsi que des préparations au chocolat aromatisées de miel ou de vanille.
  • Le maïs, les tomates, les haricots, les courges, les avocats et même le chocolat et la vanille étaient des saveurs inconnues en Europe avant que Christophe Colomb ne les ramène de l’Ouest.
  • Quant aux Espagnols, ils introduisirent le blé, l’orge, le riz, les olives, les citrons, les vignes et le bétail. Ces aliments furent incorporés aux recettes mexicaines. Peu à peu, les cultures se sont influencées pour constituer la cuisine mexicaine actuelle.

Tortillas, tortillas !

  • Emblème des Mexicains, les tortillas sont de minces crêpes faites de farine de maïs. C’est le pain quotidien sans lequel il n’y aurait pas de cuisine mexicaine. À base de maïs, la tortilla cuite et apprêtée de maintes façons porte différents noms.
  • Les tortillas roulées et garnies de guacamole, de tomates, de piments, de viande, de haricots ou même de poisson prennent le nom de tacos et se mangent avec les doigts.
  • Les empanadas sont des chaussons farcis de viande, de volaille ou de poisson.
  • Les tostadas sont des tortillas frites servies avec des sauces à l’apéritif.
  • Farcies, cuites dans une sauce tomate et parfois gratinées, les tortillas deviennent enchiladas.
  • Sorte de chausson au fromage fondu, les quesadillas sont souvent dégustées avec une salsa rouge ou verte.
  • Les tamales sont des tortillas farcies de viande ou de légumes et cuites enveloppées de feuilles de maïs ou de bananier. C’est une méthode qui permet de cuire les aliments sans les assécher et qui leur confère une saveur caractéristique.

Les authentiques du Mexique, ayayaye!

  • Le maïs est la base de l’alimentation depuis des millénaires. On le consomme cuit, en bouillie, en farine, en grains, comme un légume avec du riz ou en salade. On trouve même des glaces au maïs !
  • Les piments, ou chiles, sont le deuxième ingrédient de base au Mexique. Frais, séchés ou en poudre, jaunes, rouges, verts ou bruns, ils se déclinent en centaines de variétés. Tous les plats ne doivent pas être obligatoirement très pimentés. Il suffit d’ajuster les quantités au goût !
  • Les haricots, ou frijoles, à la base de nombreux plats, sont frits, bouillis ou sautés et se servent en soupe, en accompagnement ou en garniture.
  • Les sauces, ou mole, sont essentielles. Onctueuses, elles doivent mijoter plusieurs heures pour développer toute leur saveur. Composées de piments et d’épices, on y ajoute aussi amandes, arachides, tomates, cannelle ou oignons selon la région.
  • Le nopal est une plante de la famille des cactus. On consomme ses petites feuilles cuites comme un légume en salade ou avec des œufs, après en avoir retiré toutes les épines, bien entendu !
  • Le guacamole, c’est la sauce nationale préparée avec des avocats, des tomates, des oignons et de la coriandre. Il se sert en entrée ou accompagne les plats de viande et les tacos.
  • Très populaire au déjeuner, le chocolat se boit chaud ou froid. De goût amer, il est parfumé de cannelle et de vanille.
  • La tequila est l’alcool national. On la boit pure en prenant un peu de sel et du citron ou mélangée en cocktail, comme dans la célèbre margarita.
  • La bière, ou cerveza, est aussi populaire et on la boit très froide, souvent accompagnée d’une tranche de lime glissée dans le goulot.

C’est la fiesta, caramba !

  • Le Mexique évoque le soleil, les vacances et… la fête ! Alors, faites la fiesta à la mexicaine pour souligner une occasion spéciale !
  • Pour une atmosphère qui a du piquant, utilisez les symboles typiques du Mexique : des cactus, un sombrero, un poncho et des couleurs vives !
  • La musique et la danse sont essentielles dans l’art de vivre mexicain et les mariachis sont présents presque partout au Mexique. Pour une ambiance olé olé, sortez votre guitare et votre trompette ou dansez sur l’air de célèbres chansons interprétées par des mariachis.
  • Pour un succès garanti, la piñata plaira aux petits comme aux grands. La piñata, en forme d’animal ou d’autre objet, est faite de papier mâché et décorée de papier et de rubans de couleur. Après l’avoir remplie de surprises et de friandises, on la suspend et chacun tente à son tour de la briser avec un bâton. C’est un jeu traditionnel et un incontournable des grandes fêtes.
  • Dressez une table colorée sans oublier d’y placer une corbeille de tortillas chaudes, des croustilles nachos, de la salsa, une guacamole et bien sûr, un plateau de fruits tropicaux tels que mangues, papayes, ananas et figues, qui seront fort appréciés.


RESTEZ CONNECTÉ