Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok

Vive la cuisine mexicaine !

Considérée comme une cuisine riche et variée, la cuisine mexicaine est née d’une rencontre entre deux fabuleuses cultures : la culture aztèque et la culture espagnole. Apprenez-en un peu plus sur cette exquise cuisine !


Quelques traditions à connaître

Le repas mexicain est considéré comme une fête sans fin. Au cours de la journée, cinq repas sont servis.

  • Desayuno : Petit-déjeuner léger où café ou chocolat et petit pain sont servis très tôt le matin.
  • Almuerzo : En fin de matinée, déjeuner plus consistant.
  • Comida : Le repas le plus important de la journée est servi vers 13 h ou 14 h. Il est suivi de la bienfaisante siesta !
  • Merienda : Une collation de petits pains sucrés, de hors-d’œuvre et de chocolat, servie vers 18 h. Elle peut remplacer le souper.
  • Cena : Le souper est servi à 21 h ou plus tard. Il se résume souvent à une soupe et à un fruit. Par contre, lors de journées de fêtes ou de repas pris au restaurant, il sera beaucoup plus généreux.

Le bonheur est dans la soupe !

  • Le repas commence toujours par une soupe maison (gaspacho, soupe au poulet, soupe de poisson). En plus de leur originalité et de leur variété, les soupes sont servies avec un quartier de citron, de lime ou d’orange, avec une pincée de coriandre fraîche et quelques flocons de piment fort.

Le riz quotidien

  • Le riz fait partie du menu quotidien des Mexicains. Le plus souvent, il est cuit dans le jus de cuisson des viandes.

Le climat du Sud

  • Dans la plupart des pays du Sud, en raison de leur grande disponibilité, on fait une place de choix aux fruits frais : orange, ananas, fraise, pastèque, mangue, pêche, nectarine, banane, qui sont consommés comme des desserts ou qui servent de base pour les cuisiner, avec le chocolat, bien entendu!

La cuisine tex-mex

  • La cuisine tex-mex est le fruit de la rencontre entre la cuisine mexicaine et américaine. Elle a été inventée par des immigrants mexicains qui se sont installés au Texas. Ils ont été les premiers à adapter leur cuisine aux produits et aux habitudes alimentaires américaines. Ainsi, bon nombre de spécialités sont connues mondialement comme mexicaines, mais sont en fait texanes. Parmi celles-ci, mentionnons le fromage cheddar et le chili con carne ! La cuisine tex-mex n’utilise que très peu de légumes, de fruits et de poissons.

Les bases

La cuisine mexicaine met en vedette les ingrédients suivants :

  • Tortillas : Consommées partout au Mexique, les tortillas ont un goût délicieux qu’on peut apprécier seul. Elles servent également à la préparation des tortillas enroulées. Dans le nord du pays, elles sont faites de farine de blé, tandis que dans le sud, elles sont composées de farine de maïs.
  • Haricots : Des haricots mijotent dans presque tous les foyers et les restaurants du Mexique. Servis avec les tortillas, les haricots rouges, noirs ou pinto (haricots roses parsemés de taches violettes) apaisent les fringales à tout moment de la journée.
  • Piments : On trouve plus d’une centaine de variétés de piments au Mexique, chacune ayant un goût, une couleur et une texture caractéristiques. Les piments sont consommés crus, cuits, séchés, tranchés, en purée, en poudre, farcis, frits ou en salsa. Ils relèvent le goût de tous les repas.
  • Condiments : Cannelle, clou de girofle, poivre noir, cacao en poudre, cumin, marjolaine, origan, menthe, coriandre (présente dans presque tous les plats). Oignons et ail grillés sont réduits en purée et utilisés comme bases de nombreuses sauces. Citron et lime accompagnent les soupes, des viandes et les poissons.

Piquant ne veut pas dire brûlant !

La cuisine mexicaine n’est pas aussi piquante qu’on veut bien le croire. Elle se compose souvent d’ingrédients doux combinés à une base de viande, de volaille, de poisson ou de légumes. C’est une fois à table qu’on y ajoute salsas, sauces, piments et épices, qui réchauffent considérablement le plat !

Quelques plats traditionnels mexicains

  • Guacamole : Purée d’avocats écrasés à la fourchette et assaisonnés de citron, d’oignons, de tomates, de coriandre. C’est la recette qui a le mieux voyagé !
  • Fajitas : Tortillas farcies de lamelles de viande, de volaille ou de poisson de 8 à 10 cm de longueur, accompagnées de légumes marinés dans le citron et d’épices. Les fajitas sont roulés sur eux-mêmes.
  • Tacos : Tortillas garnies de viande ou de poisson, de haricots, de fromage et de guacamole. Les tacos sont servis pliés en deux et sont dégustés comme un sandwich.
  • Burritos : Tortillas farcies comme des fajitas, repliées sur elles-mêmes et grillées.
  • Enchiladas : Fajitas roulées sur elles-mêmes, mais passées au four quelques minutes et servies nappées de sauce.
  • Tostadas : Tortillas frites à l’huile et garnies de viande ou de poisson qu’on sert en entrée.
  • Mole poplano : Ragoût de poulet ou de dinde parfumé aux épices et au chocolat. C’est le plat national du Mexique.
  • Ceviche : Une des nombreuses façons de cuisiner le poisson. Celui-ci se déguste presque cru après avoir mariné dans du jus de citron vert. Souvent servi en entrée.
  • Salsa : Apporte saveur et originalité aux plats les plus simples.


RESTEZ CONNECTÉ