Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok

Le homard décortiqué

Lobster

La saison du homard est officiellement ouverte! Retrouvez les premiers arrivages québécois dans vos assiettes dès la première semaine du mois mai!
Voici un petit cours de décortication 101.

DissectingLe homard

1

1Pinces

On détache les deux pinces et leurs articulations en les tournant. À l'aide d'une pince à homard, on casse la carapace en plusieurs morceaux. On détache le pouce de chaque pince, puis on retire la chair des pinces, des articulations et des pouces à l'aide d'une fourchette à homard.

Fermer
2

2Carapace

La carapace bouillie peut ensuite composer une bisque ou un fond de sauce.

Fermer
3

3Queue

On tient le corps d'une main et, de l'autre, on détache la queue en la tournant. À l'aide d’un couteau, on coupe en deux le centre de la carapace du côté souple. On ouvre la carapace comme un livre, avec les deux mains, puis on pique la chair avec une fourchette pour la retirer délicatement de la queue. Elle devrait se dégager en un seul morceau.

Fermer
4

4Pattes

On détache les huit pattes en les tournant. On peut ensuite les mordiller et aspirer leur chair.

Fermer
5

5Tomalli

Le tomalli est le foie du homard. Il s'agit de la substance verte et tendre qui se situe dans la cavité du crustacé. Si certains gastronomes en raffolent, notre consommation quotidienne ne devrait pas excéder celle de deux homards.

Fermer
6

6Corail/œufs

Le corail de la femelle est considéré par certains amateurs comme le caviar du homard !

Fermer


RESTEZ CONNECTÉ