Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok
Commande rapide

Cette adresse de livraison a été sauvegardée.

Elle sera utilisée pour accélérer vos prochaines commandes! Vous pouvez la modifier en tout temps.

La commande rapide est activée!

Vos préférences d’achats ont été sauvegardées! Elles seront utilisées pour accélérer vos prochaines commandes! Vous pouvez les modifier en tout temps.

Marché bio & bien-être

Adresse de livraison :
Paiement :

Épicerie en ligne

Adresse de livraison :
Plage horaire :
Plage horaire :
Non sélectionnée
Paiement :

Vous pouvez modifier ces options en tout temps dans la section « Commande rapide » de votre compte.

Vous pouvez modifier ces options en tout temps dans la section « Commande rapide » de votre compte.

Cuisiner le homard en toute simplicité

Cuisiner le homard en toute simplicité

Au mois de mai, le homard fait son grand retour dans l'assiette des amateurs. Réputé pour sa chair délicate et savoureuse, ce noble crustacé a le pouvoir de transformer un repas tout simple en un festin de roi.


 

Comment décortiquer un homard

Découvrez nos astuces pour décortiquer un homard en quelques étapes simples!

 

On prépare un repas de homard en un tournemain grâce à ces quelques conseils pratico-pratiques.

Choisir le bon homard

On achète nos crustacés vivants, idéalement la journée même. Pour obtenir la meilleure qualité possible, on les choisit vigoureux et lourds par rapport à leur taille.

Prévoir la quantité adéquate

Pour le calcul des portions, on se souvient qu'un homard de 450 g (1 lb) fournira environ 150 à 225 g (1/3 à 1/2 lb) de chair comestible, ce qui représente une portion de taille moyenne, mais suffisante lorsque plusieurs accompagnements sont prévus.

Conserver selon les règles de l'art

On conserve les homards au réfrigérateur, enveloppés d'un linge humide jusqu'au moment de la cuisson. De cette façon, ils se conservent vivants au moins 12 heures. On ne laisse jamais des homards vivants dans un sac de plastique fermé.

Cuire à la perfection

La cuisson du homard doit être rapide, au risque que sa chair ne devienne coriace et caoutchouteuse. On estime de 8 à 10 minutes pour un homard de 1 livre (450 g).


Un repas convivial... mais bien organisé!

 

On assure le succès de notre réception en disposant un nombre suffisant de pinces et des petites fourchettes à deux dents. On prévoit également un récipient pour qu'au moment voulu, chacun puisse débarrasser son assiette de la carapace vidée.

 

Les hôtes souhaitant se distinguer par un service cinq étoiles peuvent également installer de larges serviettes de table et un rince-doigts. Ce dernier se présente comme un petit bol rempli d'eau tiède, auquel on ajoute quelques gouttes de jus de citron et des feuilles de menthe. On l'apporte vers la fin du repas pour que les convives puissent s'y rincer les doigts. Le summum du chic!


Cuisiner le homard - Des accompagnements simples

Des accompagnements simples... mais savoureux!

 

Ce crustacé à la chair fine a besoin de peu pour se faire apprécier. Sur une table de service, on peut dresser un minibuffet d'accompagnements qu'on aura apprêtés avec simplicité. Les convives choisiront ce qui leur fait le plus envie.

 

Outre le riz traditionnel, on peut aussi opter pour du couscous, des pâtes aux épinards ou encore du quinoa. Une fois que ceux-ci sont prêts, on les réserve au chaud et on les présente sur la table de service quand le homard est prêt à servir. Une variété de légumes grillés sur le barbecue viendra compléter le tout.

 

Les sauces, beurres et mayonnaises traditionnels peuvent être déclinés en plusieurs versions. Sauce hollandaise, sabayon, beurre à la citronnelle, sauce cocktail, mayonnaise andalouse… Les possibilités sont infinies!


Des vins souples… mais avec du caractère!

 

La touche finale? On sert notre homard avec de somptueux vins blancs qui sauront respecter la délicatesse de sa chair.

 

Le jus de citron s'accorde mieux avec un vin blanc acidulé, sec et vif.

 

Un homard grillé ou cuit dans un court-bouillon, accompagné de mayonnaise, s'harmonisera avec un vin blanc souple, moyennement fruité, mais montrant suffisamment de caractère.

 

Apprêté dans une sauce à la crème, le homard formera un bon tandem avec un vin blanc à la fois sec et moelleux, aux arômes intenses, mais fins et délicats. Un grand cru légèrement boisé, gras et onctueux saura mettre en valeur sa chair. Santé!




RESTEZ CONNECTÉ