Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok

Manger davantage de poisson

 

De bonnes raisons pour manger plus de poisson

Aliment sain, le poisson est riche en protéines, contient de bons gras et se prépare rapidement et facilement. Voici pourquoi vous devriez manger plus souvent du poisson.


À quelle fréquence devrais-je manger du poisson?

On compte davantage d’autorités sanitaires qui recommandent de consommer 1 portion (75 g) de poisson gras au moins deux fois par semaine pour une santé cardiovasculaire optimale. Les poissons gras sont riches en gras oméga-3 qui protègent le cœur. Parmi ceux-ci, on retrouve:

  • Le saumon
  • Le maquereau
  • Le thon
  • La truite
  • Les sardines
  • Les anchois

Une analyse de 20 études s’intéressant à des centaines de milliers de participants a indiqué que le fait de manger une ou deux portions de poisson gras par semaine réduit de 36 pour cent le risque de mourir d’une maladie du cœur.

Poisson

Poisson et oméga-3

Pourquoi les gras oméga-3 sont importants

Le poisson, notamment les poissons gras, constitue une partie très importante d’une alimentation saine parce qu’ils sont la meilleure source de DHA et d’EPA, deux types de gras oméga-3 qui sont importants pour la santé du cœur. Le poisson est également riche en d’autres éléments nutritifs, tels que la vitamine D et le sélénium, ainsi qu’en protéines, et contient peu de gras saturés. De plus, le poisson est facile à digérer.

La consommation de poisson protège contre les maladies du cœur de bien des façons.

Primo, les gras oméga-3 qui se trouvent dans le poisson protègent le cœur contre le développement de l’arythmie, trouble qui peut s’avérer mortel, et concourent au maintien d’un rythme cardiaque régulier.

Secundo, les gras oméga-3 peuvent contribuer à réduire la pression artérielle et la fréquence cardiaque, à améliorer le fonctionnement des vaisseaux sanguins, et, à de plus fortes doses, à réduire les triglycérides et à soulager l’inflammation. Tous ces facteurs ont des effets positifs sur la santé cardiaque et peuvent prévenir les maladies du cœur.


Osez la truite arc-en-ciel

Léger, délicat et une source de gras oméga-3 bons pour le cœur, la truite arc-en-ciel constitue un choix de souper nutritif et délicieux. Saupoudrez des filets de truite arc-en-ciel d’un mélange de chapelure de grains entiers, de persil séché et de graines de sésame, puis saisissez-les, côté croûte vers le bas. Ils se préparent en à peine quelques minutes! Ou essayez ce filet de truite à la moutarde, qui fait appel à la moutarde de Meaux, un cousin de la moutarde de Dijon que vous pouvez également utiliser dans cette recette.

Voir la recette
Truite arc-en-ciel

Crevettes à l'ail et poivrons rouge

Les crevettes contiennent des gras oméga-3

Plusieurs personnes associent le poisson aux gras oméga-3 bons pour le cœur, mais saviez-vous que les fruits de mer en contiennent aussi? Bien que les délicieuses crevettes ne soient pas aussi riches en gras oméga-3 que le saumon, le thon ou la truite, elles en constituent une source. De plus, elles ont une teneur élevée en protéines, sont faibles en gras et constituent une excellente source de sélénium, un minéral antioxydant. Essayez-les dans cette recette de crevettes à l’ail et poivrons rouges.

Voir la recette

Le poisson, excellent pour un cerveau en santé

Il est ressorti de recherches que les personnes qui consomment du poisson cuit au four ou grillé – mais pas le poisson frit – ont des régions du cerveau liées à la mémoire et à la cognition plus grandes. Il est intéressant de noter que ces changements cérébraux ne sont pas seulement liés au niveau de gras oméga-3. Tout poisson est bon pour la santé. Osez:

  • La morue
  • Le corégone
  • Le brochet
  • Le tilapia
  • Le flétan
  • L’aiglefin

Le poisson se prépare en un tour de main

Le poisson est facile à cuisiner, mais plusieurs le boudent parce qu’ils ont eu des ratés. Pour du poisson cuit à la perfection à tout coup, appliquez cette règle – prévoyez 10 minutes de cuisson par 2,5 cm (1 po) d’épaisseur. Cela veut dire qu’un poisson plat tel que la sole cuit en l’espace d’environ à 6 minutes, alors qu’un poisson plus épais tel que le flétan ou le saumon prend de 15 à 20 minutes à cuire (ces poissons ont une épaisseur variant entre 1,5 et 2 pouces). Gardez une règle à portée de la main dans la cuisine et suivez ce conseil!

Truites grillées à la coriandre et au gingembre

Saumon glacé au sirop d'érable

Le saumon glacé à l’érable

Le sirop d’érable sait accompagner à merveille le saumon. Peut-être parce qu’il s’agit de deux aliments très « canadiens »! Essayez cette recette de saumon glacé au sirop d’érable Irresistibles. Mariez le saumon à des asperges ou du brocoli grillé et servez-le avec un plat d’accompagnement de quinoa de grains entiers ou de riz brun.

Voir la recette

RESTEZ CONNECTÉ