Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok

Cerises de terre

Tout sur les cerises de terre

La cerise de terre n’est ni une cerise ni une groseille. Ce fruit est plus proche de la tomate et appartient à la même famille, les solanacées. La cerise de terre consommée au Québec porte le nom latin de Physalis pruinosa et provient de l’est des États-Unis.


Caractéristiques

La cerise de terre est parfois appelée « alkékenge ». L’alkékenge est une baie rouge, orangée ou jaune verdâtre, de la taille d’une cerise et recouverte d’une fine membrane appelée « calice », de couleur orange brunâtre. Le calice a l’épaisseur d’une mince feuille de papier. Les cerises de terre sont peu juteuses et leur goût est aigrelet.


Trucs et astuces

  • Choisir des fruits fermes de couleur orange, donc à maturité, enveloppés dans un calice brun pâle.
  • Ne pas retirer la membrane des cerises de terre à l’avance, sauf pour les congeler.
  • Retirer le calice en pressant légèrement près de la queue, puis laver le fruit avant de le consommer.
  • Manger les cerises de terre nature ou dans les salades de fruits. Elles sont délicieuses en confiture, en gelée ou dans les tartes, et elles ajoutent une belle couleur à la fondue au chocolat.

Truc de pro

Ajouter des cerises de terre au gibier ou aux viandes blanches, dans une sauce au vin ou à base de bouillon.


Disponibilité

On trouve les cerises de terre locales dans les marchés en été et à l’automne.

Valeur nutritive

La cerise de terre est une source de fer, de niacine et de vitamine A.

Conservation

Laisser les cerises à température ambiante pour les faire mûrir. Les recouvrir ensuite d’un linge et les conserver au réfrigérateur pendant environ deux jours.


RESTEZ CONNECTÉ