Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok
Commande rapide

Cette adresse de livraison a été sauvegardée.

Elle sera utilisée pour accélérer vos prochaines commandes! Vous pouvez la modifier en tout temps.

La commande rapide est activée!

Vos préférences d’achats ont été sauvegardées! Elles seront utilisées pour accélérer vos prochaines commandes! Vous pouvez les modifier en tout temps.

Marché bio & bien-être

Adresse de livraison :
Paiement :

Épicerie en ligne

Adresse de livraison :
Plage horaire :
Plage horaire :
Non sélectionnée
Paiement :

Vous pouvez modifier ces options en tout temps dans la section « Commande rapide » de votre compte.

Vous pouvez modifier ces options en tout temps dans la section « Commande rapide » de votre compte.

Manger pour performer

Smoothie

Que l’on soit un athlète de haut niveau ou un sportif hebdomadaire, l’un des meilleurs points de départ vers de bonnes performances physiques demeure une alimentation saine et variée.


Chaque sport possède ses propres exigences, mais voici quatre conseils alimentaires généraux qu'on peut mettre en pratique avant une compétition.

Granola + yogourt + fruits

1Quelques jours avant la compétition

mangez plusieurs aliments riches en glucides (pain, muffins, pâtes, riz, céréales, pomme de terre) afin d’augmenter les réserves en énergie dans les muscles. Les glucides représentent le carburant privilégié des muscles et ainsi, le jour de la compétition, vous serez en mesure d’éviter une fatigue précoce.

2Consommez des aliments familiers

et limitez les aliments gazogènes (ail, chou, brocoli), les mets épicés et les aliments riches en fibres (pruneaux, légumineuses) qui pourraient nuire au système digestif.

3Évitez les excès de caféine

(thé, café, boissons gazeuses, produits de cacao, certains médicaments) qui peuvent entraîner des maux de tête, de l’anxiété, des tremblements et de l’insomnie. La caféine est diurétique, ce qui augmente la sécrétion d’urine et donc, les risques de déshydratation.

4Le dernier repas avant la compétition

devrait se prendre au moins trois à quatre heures avant le départ. Il devrait être facile à digérer et riche en glucides (ex: bagel fromage à la crème léger + jus de fruits + yogourt + 1 biscuit à l’avoine maison). Limitez les aliments riches en matières grasses car ils ralentissent la digestion. Aussi, évitez les sucres concentrés (boissons gazeuses, chocolat, miel, bonbons), rapidement absorbés par le corps, dans l’heure qui précède votre départ afin d’éviter une sensation de fatigue.



RESTEZ CONNECTÉ