Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok

Pêches

Tout sur la pêche

pêche en-tête

Encore plus juteuse et sucrée en saison, la pêche garnit maintenant notre table tout au long de l’année. Voici quelques astuces et inspirations pour en profiter au maximum.


Ses bienfaits

La pêche a une teneur élevée en fibres, en vitamines et en minéraux. Elle contient également des sucres naturels.

Ses caractéristiques

De la même famille que l’abricot, l’amande, la cerise et la prune, la pêche possède une chair juteuse, sucrée et parfumée. Sa peau duveteuse varie en épaisseur selon les variétés.

les bienfaits de la pêche

Les bonnes techniques

TRUC de pro

La pêche se poêle facilement dans du beurre et du sucre. Un vrai délice! Pour relever la saveur, on ajoute une pincée de poivre.
 

  • Comment la conserver

    Les pêches se conservent pendant quelques jours au réfrigérateur. Pour accélérer leur mûrissement, on les laisse à la température ambiante, idéalement dans un sac de papier.

    On déconseille toutefois de les ranger dans un sac en plastique, ce qui les ferait pourrir prématurément.

  • Comment la congeler

    On pèle, on dénoyaute et on tranche la pêche. Pour 4 tasses de pêches tranchées, on ajoute ½ tasse (125 ml) de sucre granulé et ¼ c. à thé (1 ml) de conservateur de fruits, un produit disponible chez Metro. On les emballe serrées dans des contenants de plastique en laissant 1 po (2,5 cm) d’espace sur le dessus. On recouvre d’une feuille de papier ciré chiffonnée et on ferme hermétiquement.

    Les pêches se conservent au congélateur jusqu’à un an.

  1. Comment la choisir

    On mise sur des fruits fermes et parfumés. Au toucher, la peau doit être souple, mais sans taches ni traces de meurtrissures. La couleur de la pêche ne reflète en rien son degré de maturité.

  2. Comment la cuisiner

    La pêche forme un mariage heureux avec la vanille, la menthe, le rhum, les clous de girofle, les abricots, les amandes, les noix, mais aussi la lavande et la citronnelle.

    Elle remplace avec brio la pomme dans les strudels, croustades et tartes tatin. Pourquoi ne pas la préparer en papillote, seule ou accompagnée de framboises et de basilic ciselé ? Les plus gourmands lui ajouteront une boule de crème glacée et un filet de sirop d’érable.

    Aussi, elle se sert avec plaisir tout au long du repas. Pour une entrée fraîche, elle se pose en lanières sur une verdure, le tout arrosé d’un filet de vinaigre de vin rouge ou de framboise.

    La pêche accompagne divinement le porc et la volaille. Les amateurs de grillades la cuisineront en brochettes, avec des cubes de porc, des oignons, des poivrons, du vin blanc un peu de zeste de citron.

  3. Comment l’apprêter

    Pour dénoyauter la pêche, il suffit de couper le long du sillon, de tourner délicatement les moitiés et de les écarter du noyau en tirant.

    Pour la peler plus facilement, on la fait blanchir dix secondes dans l’eau bouillante, puis on la plonge immédiatement dans l’eau froide.

    Pour éviter que la pêche tranchée noircisse, on plonge les morceaux dans une tasse d’eau additionnée de 15 ml (1 c. à soupe) de jus de citron ou encore, on arrose directement les tranches de jus de citron frais.

  4. Comment la cuire

    Bien qu’elle soit délicieuse crue, sautée, poêlée, grillée ou pochée, on déconseille généralement de la cuire au four, excepté pour la pêche à chair blanche.



Encore plus pour vous

Des économies plein le panier 

Circulaire

Des économies plein le panier

Profitez des avantages offerts dans notre circulaire!

RESTEZ CONNECTÉ