Passer directement au contenu

Attention!

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser le navigateur Chrome de votre appareil.

Ok

Pêches et prunes

L’été n’est pas arrivé tant et aussi longtemps qu’on n’a pas mordu à belles dents dans une juteuse pêche. Voici quelques trucs pour savourer toute la douceur des pêches d’été, et ce, lors de chaque repas!


La petite histoire de la pêche

La saison des pêches est magique. Chaque année, on attend avec impatience l’arrivée de ce fruit des plus fantastiques, délicieusement gorgé de soleil et fraîchement cueilli.

De la même famille que l’abricot, l’amande, la cerise et la prune, la pêche est la cousine de la nectarine, à un chromosome près. On dit même que les pêches et nectarines peuvent parfois cohabiter sur le même arbre!

On fait mention de la pêche tout au long de l’histoire. À preuve, les archéologues ont déjà trouvé des bols de pêches, considérées comme puissant symbole de l’immortalité, enterrés avec des dignitaires chinois plusieurs siècles avant J.-C.

La pêche semble trouver ses origines en Chine, tout près de la frontière du Pakistan, endroit où ce fruit pousse encore à l’état sauvage. Le nom latin de la pêche se traduit par « prune persique » parce que les Romains l’importaient de la Perse (maintenant l’Iran) il y a quelque 2 000 ans de cela.

Dans le Nouveau Monde, les pêches ont fait leur apparition en Amérique latine lors de l’arrivée des premiers colons espagnols. Et les pêchers continuent de se multiplier dans des zones tempérées du Canada depuis l’arrivée des premiers colons européens.

De nos jours, on en compte plus de 300 variétés. Les pêches se déclinent en deux catégories, toutes deux sucrées et délicieuses à souhait : 1) à noyau non adhérent, ce qui veut dire que la chair se sépare facilement du noyau, ou 2) à noyau adhérent, ce qui veut dire que la chair du fruit s’accroche fermement au noyau.


Choix, préparation et conservation des pêches

L’art de choisir la pêche parfaite

Recherchez un fruit relativement ferme, à peau lisse et à chair parfumée. Évitez les fruits à peau ridée, excessivement mous, pâles ou meurtris. Même si la teinte d’un rouge vif d’une pêche peut exercer une force d’attraction, elle ne constitue pas un signe de mûrissement fiable. Arrêtez donc votre choix sur une pêche d’une teinte uniformément jaunâtre, (d’un jaune doré pour les pêches jaunes, d’un jaune crème pour les pêches blanches), sans tâches vertes autour du pédoncule. Évitez les fruits verts; ils ont probablement été cueillis trop tôt et ne s’adouciront pas en mûrissant.

La préparation des pêches

  • Pour dénoyauter la pêche, il suffit de couper le long du sillon, de tourner délicatement les moitiés et de les écarter du noyau en tirant.
  • Pour peler facilement la pêche, blanchissez-la pendant 15 à 30 secondes dans l'eau bouillante et plongez-la immédiatement dans l'eau froide. Cette technique ne convient pas à la pêche à chair blanche. Certaines pêches, dont celles à chair blanche, sont plus difficiles à peler; nous vous recommandons donc d’utiliser un couteau éplucheur.
  • Pour éviter que la pêche tranchée noircisse, plongez les tranches dans 250 ml (1 tasse) d’eau additionnée de 15 ml (1 c. à soupe) de jus de citron. Mûrissement et conservation de la pêche

Mûrissement et conservation de la pêche

Pour accélérer le mûrissement des fruits encore fermes, conservez-les à la température ambiante. Gardez-les au réfrigérateur lorsqu’elles auront atteint le niveau de mûrissement désiré.

Conservez les pêches mûres au réfrigérateur en une seule couche pendant cinq jours au plus. Utilisez sans tarder les pêches trop mûres (extrêmement molles) fraîches ou en cuisson. Évitez les meurtrissures qui vont rapidement abîmer le fruit.

Les pêches tranchées peuvent également être congelées.

Pelez-les, dénoyautez-les et tranchez-les. Pour 4 tasses de pêches tranchées, ajoutez 125 ml (½ tasse) de sucre granulé et 1 ml (¼ c. à thé) de conservateur de fruits. Emballez-les serré dans des contenants de plastique en laissant 2,5 cm (1 po) d’espace sur le dessus. Recouvrez-les d’une feuille de papier ciré chiffonnée et fermez hermétiquement. Les pêches se conservent au congélateur jusqu’à un an.

Trois choses à ne jamais faire avec les pêches :

  • les laver avant de les conserver;
  • les conserver à la lumière directe du soleil;
  • les conserver dans un sac en plastique.

De véritables péchés mignons

Lorsque mûres et prêtes à savourer durant les mois d’été, les pêches présentent une peau d’une teinte rouge-jaunâtre et un goût légèrement sucré. Il ne vous reste donc qu’à les déguster durant ces chauds mois d’été. Voici comment :

  • Pour faire une salsa sucrée-salée aux pêches, coupez des pêches, des tomates, un piment jalapeno et des oignons en dés et mélangez le tout à de la coriandre fraîche hachée, à du jus de lime, à du sel et à du poivre.
  • Pour un souper d’été facile à préparer, arrosez des tranches de pêche d’huile et faites-les griller jusqu’à ce qu’elles soient tendres pour ensuite les servir avec des côtelettes de porc grillées.
  • Incorporez des pêches à un frappé matinal ou mélangez des tranches à du miel et étalez-les sur des gaufres chaudes pour un brunch du weekend des plus délicieux.

Servez les pêches dans un dessert d’été décadent :

  • Dans une croustade aux pêches et prunes garnie de flocons d’avoine et de cassonade, un dessert à l’ancienne toujours fort apprécié de tous. Servez chaque pointe accompagnée de crème glacée, de yogourt glacé ou de crème fouettée.
  • Coupez-les en deux et enrobez-les d’un mélange de miel, de vanille et de vin blanc et faites-les cuire au four jusqu’à tendreté. Pour un dessert léger, servez-les avec un crémeux yogourt à la vanille.
  • Dénoyautez-les et faites-les mijoter dans une casserole avec du sucre et de l’eau jusqu’à ce qu’elles soient réduites, pour en faire une jolie compote dont vous pourrez napper un gâteau quatre-quarts, un gâteau des anges ou des meringues.
  • Coupez-les en deux, dénoyautez-les, badigeonnez-les d’un mélange de miel et de cannelle et faites-les griller jusqu’à ce qu’elles soient chaudes. Coupez-les en morceaux et étendez-les à la cuillère sur un gâteau au fromage pour en faire un Gâteau au fromage en verrine, le dessert en portion individuelle tout indiqué à servir lors de votre prochaine occasion spéciale

Un repas à trois services aux pêches

Les pêches savent divinement accompagner de nombreux ingrédients et peuvent jouer un rôle de premier plan, et ce, des entrées jusqu’aux desserts. Procurez-vous des pêches de saison et essayez-les dans ce repas décadent du soir!

Pour débuter, préparez cette recette de Mesclun à la tomate et aux pêches. Regorgeant de fraîcheurs et de saveurs, ce plat est idéal lors d’une chaude nuit d’été.

Ce plat principal saura mettre en valeur le délicieux accord pêche-porc grillé. Ces savoureuses Brochettes de porc glacé aux pêches deviendront sans contredit l’un de vos plats préférés de l’été.

Quant au dessert, la tarte aux pêches est un choix fantastique. Cette Tarte sablée aux pêches et aux amandes saura élever ce dessert classique de l’été au rang des desserts des plus sublimes.

 


Des pêches pour une peau en santé

Une bonne hydratation est essentielle au maintien d’une belle peau. Les pêches, les prunes et les nectarines sont idéales pour vous procurer ce surcroît d’hydratation dont vous avez besoin durant la journée. Parce que ces fruits se composent à plus de 80 % d’eau, ils peuvent à la fois étancher votre soif et calmer votre faim.

Pour un traitement de la peau apaisant et revitalisant, essayez un masque aux pêches et au miel. Les pêches contiennent de la vitamine A (489 UI dans une pêche de taille moyenne), ce qui peut contribuer au renouvellement de la peau. Le miel aide à conserver une bonne hydratation de l’épiderme et est reconnu depuis longtemps pour ses vertus antibactériennes.

Masque à la pêche et au miel

  • 1 grosse pêche ou nectarine, sans peau
  • 15 ml (3 c. à thé) miel
  • 30 ml (2 c. à soupe) yogourt ou lécithine en poudre

Mettez la pêche et le miel en purée et ajoutez-y une petite quantité de lécithine en poudre ou de yogourt jusqu'à l’obtention d'une pâte souple. Avant d’appliquer le masque sur le visage, assurez-vous de le tester sur une petite surface de la peau. Étalez-le uniformément sur le visage et le cou et autour des yeux. Allongez-vous et relaxez-vous pendant environ 10 minutes. Rincez à l’eau tiède, essuyez, tonifiez, hydratez.


Les pêches, tout à fait nourrissantes

Il n’y a rien de mieux durant la saison estivale que de mordre à belles dents dans une juteuse pêche dont le jus frais nous glisse sur le menton. Et le plus merveilleux dans tout cela, c’est que les pêches sont aussi nutritives que savoureuses! Une pêche de taille moyenne ne contient que 50 calories et constitue une source de fibres et de vitamines A et C. Pour un petit plaisir sucré, faites cuire des pêches sur le barbecue et nappez-les d’une cuillérée de yogourt à la vanille.



RESTEZ CONNECTÉ